Découvrir les animaux sauvages de la Namibie et ses endroits intéressants

Découvrir les animaux sauvages de la Namibie et ses endroits intéressants

Comparateur de Vols

Pour vivre des moments d’évasion au cœur d’une nature exaltante, se dépayser en Namibie s’avère être un choix judicieux. Ce pays d’Afrique australe ravira sûrement les adeptes de safari grâce à l’abondance de sa faune, l’exubérance de sa flore et la splendeur de ses paysages. Le voyage commence dans la région du Kunene où les vacanciers exploreront le parc national d’Etosha.

Namibie, un immense désert de sel

Arrivés dans cet espace naturel de 22 2275 km², les touristes remarqueront un immense désert de sel remontant à plusieurs millions d’années. En parcourant les vastes plaines herbeuses de cette zone protégée, les routards observeront la vie diurne des animaux sauvages. Ce site d’exception abrite plus d’une centaine d’espèces de mammifères comme les éléphants, les zèbres de montagnes ou encore les rhinocéros noirs. Ces derniers sont en voie d’extinction à cause du braconnage excessif dans la contrée. Le parc d’Etosha est également un refuge pour diverses espèces de reptiles, d’amphibiens et d’oiseaux qui émerveilleront les amateurs d’ornithologie.

Visiter le parc national de Mudumu

Pour poursuivre leur voyage en Namibie, les vacanciers se rendront dans la région de Caprivi où ils visiteront le parc national de Mudumu. Fondée en 1990, cette zone protégée d’environ 100 000 ha est un meilleur endroit pour découvrir des animaux sauvages riches et diversifiés. Au cours de leur passage sur les lieux, les touristes apercevront une grande population d’éléphants ainsi que des troupeaux de buffles, de gnous et de zèbres. Ces hordes d’herbivores constituent une aubaine pour quelques prédateurs tels que les lions, les léopards ou encore les hyènes. Les amoureux de la nature auront également l’occasion d’y observer une large variété d’oiseaux comme les aigles pêcheurs et les becs-en-ciseaux. À part cela, les routards pourront se promener sur les rives de la rivière Kwando où la faune du parc se désaltère. Ce cours d’eau est peuplé par des hippopotames et des crocodiles. Ces derniers attendent avec impatience une belle opportunité de s’acharner sur des gibiers téméraires.

Faire un détour dans la région de Damaraland et ses environs

Au cours de leur séjour en Namibie, les voyageurs rejoindront la région de Damaraland. Reconnu pour ses paysages variés, cet endroit est constitué de plaines arides semi-désertiques, de vallées et de montagnes rocheuses qui émerveilleront les adeptes d’escalade. Les touristes y observeront une grande variété d’animaux sauvages qui parcourent les immenses savanes herbeuses. En se promenant aux alentours de Damaraland, ils croiseront des éléphants, des rhinocéros, des zèbres et des lions qui chassent pour survivre.

Arrivés sur les lieux, les randonneurs feront du trek sur le massif du Brandberg où se trouvent plus de 45 000 peintures rupestres. Ils y apercevront également de nombreuses espèces de plantes comme les aloès ou encore les euphorbes. À noter que ce mont a été inscrit dans la liste des biens patrimoniaux protégés de l’UNESCO depuis 2002. Les routards poursuivront leur voyage dans le désert du Kaokoland. Cette balade leur permettra de rencontrer le peuple Himba. Ce dernier se démarque des autres ethnies namibiennes par le mélange de graisse et d’ocre qui couvre tous leurs corps et leurs cheveux.

13