Des évènements qui révèlent les spécificités de la terre malgache

Des évènements qui révèlent les spécificités de la terre malgache

Comparateur de Vols

Dans une terre sauvage comme l’Afrique, les voyageurs jouiront d’un dépaysement parfait. Une nature attrayante attend les vacanciers et les fera découvrir l’authenticité de ce grand continent. Parmi les destinations à privilégier en Afrique, Madagascar rejoint les agendas des globe-trotters voulant des moments forts et inoubliables. En plus de son histoire riche, la grande île fait partie des cibles touristiques pour réaliser une virée culturelle pendant un voyage en Afrique. D’ailleurs, différents évènements abondent afin d’apercevoir les folklores de ce pays aux multiples facettes. Ainsi, vous pourrez rejoindre la région du Betsileo au moment du Famadihana, le retournement des morts. Puis, le Fitampoha demeure une manifestation propice pour pouvoir découvrir les traditions des peuples Sakalava vivant à l’ouest de Madagascar. Ces deux cérémonies traditionnelles s’avèrent être des évènements emblématiques du territoire malgache, les gens du Fihavanana…

Les relations entre les vivants et les morts durant le Famadihana

D’abord, sachez que les peuples malgaches entretiennent tous les jours avec vigueur une relation avec leurs ancêtres. Cela ne reste pas seulement sur les prières devant le mur Est, antsinanana, mais va jusqu’à retourner les morts afin de leur offrir un nouveau linceul, le lamba. Tous les descendants des défunts devraient être présents durant les jours du Famadihana pour recevoir des bénédictions. Lors de ce voyage en Afrique, vous pourrez assister aux différentes cérémonies qui parsèment cet important évènement. De bon matin, les ainés rejoignent le tombeau familial pour faire sortir les dépouilles de leurs parents.

Puis, une fois sortis, ces derniers seront portés par ses descendants dans tout le village. Durant ce moment, les mpikabary, les porte-paroles font de longs discours en l’honneur des ancêtres, tandis que d’autres exécutent des rituels typiques, toujours pour demander la bénédiction des défunts ayant une relation directe avec le Zanahary, le Tout-Puissant. Des zébus seront sacrifiés pour être distribués à tous les gens du village un peu ivre du toakagasy, un rhum traditionnel…

Façons de respecter les défunts rois pour les Sakalava

Le Fitampoha est une cérémonie sacrée pour le bain des reliques des anciens rois Sakalava dans le fleuve de Tsiribihina. Depuis 1988, tous les cinq ans, cette ethnie lave dans cet affluent les restes symboliques de leurs souverains nommés les Dady ou les Jiny. Le moment arrivé, les fidèles s’organisent autour de la tente centrale avant que les conques marines résonnent en annonçant le commencement de tous les rites à suivre. Assister par les descendants des rois défunts, les neuf gardiens des reliques se chargent de transporter les dépouilles dans une pirogue jusqu’à un petit îlot.

Ils fixent sur leurs épaules ou sur leurs ceintures les ossements sacrés après quelques coups de fusil et s’apprêtent à partir sur le Tsiribihina. D’ailleurs, le Fitampoha fait partie des authenticités du territoire malgache poussant les touristes à voyager en Afrique. La coutume veut qu’aucun déchet ne soit versé dans le fleuve et que les bœufs eux-mêmes s’abstiennent d’y traverser, car le Tsiribihina est un lieu sacré pour les Sakalava. Pendant cet évènement si particulier, des gens s’y prosternent pour demander la bénédiction de ses ancêtres sacrés. Le lendemain, ce sera le retour des reliques à leur place jusqu’à la prochaine cérémonie…

13